Téléphonie mobile et santé : 12 conseils pour limiter les risques liés au DAS - Le Blog Geek L'Info En Continu

Téléphonie mobile et santé : 12 conseils pour limiter les risques liés au DAS


Voici 12 bons réflexes à adopter pour limiter son exposition au rayonnement nocif des téléphones mobiles pouvant entraîner des troubles de l’audition ou de la vue.

Depuis une dizaine d’années, les radiofréquences émises par les téléphones portables sont soumises à différentes études ou recherches pour mettre en lumière l’éventuelle nocivité de ces ondes. Mesuré en watts par kilogramme (W/kg), le fameux DAS (pour débit d’absorption spécifique) indique la quantité d’énergie absorbée par l’organisme. La législation européenne a fixé un plafond de 2 W/kg tandis qu’outre-Atlantique le rayonnement maximal autorisé est de 1,6 W/kg.

Si l’OMS se veut rassurante et qu’un décret datant de 2003 impose aux constructeurs d’indiquer le DAS sur leurs produits, selon le principe de précaution, mieux vaut choisir un mobile présentant le plus faible DAS possible et suivre ces quelques recommandations. Voir notre classement des mobiles en fonction de leur indice DAS.

1 – Les adolescents de moins de 15 ans ne devraient pas avoir accès à un mobile. Cette règle élémentaire n’est pourtant pas ou peu respectée par les parents. L’adolescent est particulièrement vulnérable aux rayonnements électromagnétiques.

2 – Éviter tout contact d’un téléphone portable avec le ventre d’une femme enceinte. Là encore, il s’agit d’un conseil élémentaire relevant du bon sens, les cellules de l’embryon étant très sensibles aux rayonnements émis par le mobile.

3 – Éviter d’approcher le téléphone portable à moins de 20 cm d’un implant cardiaque ou autres implants métalliques.

4 – Lors de l’achat d’un nouveau portable, préférez un modèle dont la valeur de DAS est la plus faible possible, de préférence inférieure à 0,7 W/kg.

5 – Éviter de porter votre mobile à hauteur ou contre le cœur, l’aisselle, la hanche ou les parties génitales…

6 – Préférer l’utilisation d’un kit piéton filaire pour éloigner l’appareil de votre cerveau et de votre oreille. Mieux vaut utiliser une oreillette filaire plutôt qu’une oreillette sans fil qui dégage des ondes.

7 – Limiter le nombre et la durée des appels. En moyenne, pas plus de 6 appels par jour qui n’excéderont pas 3 minutes chacun. L’idéal est de respecter un temps moyen de 1 h 30 entre chaque appel.

8 – Téléphoner dans les conditions de réception maximum ! Si vous passez un appel alors que vous captez mal le réseau, le DAS émis par le portable peut être multiplié par 2 voire 4 !

9 – Évitez de téléphoner en vous déplaçant.

10 – Ne pas téléphoner en voiture ou dans toute autre infrastructure métallique. L’effet de « cage de Faraday » emprisonne et répercute les ondes émises par le portable.

11 – Pour éviter une exposition passive au rayonnement, éloignez-vous du public lorsque vous passez un appel.

12 – Ne jamais conserver un téléphone allumé ou en recharge à moins de 50 cm de votre tête durant la nuit.

Pour plus d’information sur le DAS et les risques liés aux rayonnements électromagnétiques, consultez le site du Centre de Recherche et d’Information Indépendantes sur les Rayonnements Électromagnétiques (criirem).

Source Criirem et santé : 12 conseils pour limiter les risques liés au DAS.

Add Comment